Archives de Catégorie: Annonces

Nouveau aux Éditions Traversées -Initiale – Lieven Callant

Lieven Callant, Initiale, Préface de Xavier Bordes, Éditions Traversées, poésie, 262 pages, 20€

Préface de Xavier Bordes

Extrait:

À mi-chemin entre chaos et cosmos, entre univers (désordonné) et monde (ordonné), se trouve donc le moment de la poésie, de la circonstance qui requiert l’expression poétique : cheminement vers une saisie compréhensible des choses, vers la constitution d’une sorte de “mythe personnel” qui irrigue de sens le chaos ineffable où la naissance nous a projetés, et devient l’esquisse des traits d’un “monde habitable”, selon la fameuse formule de Hölderlin souvent reprise. 

Xavier Bordes


Intro:

À l’intérieur de moi, déposée sur une petite table de bois brille une bougie. la moindre respiration en atténue la clarté. La flamme fait vaciller tendrement la lumière jaune que ma vie réclame. Les ombres sont longues et jouent les étranges pièces d’un théâtre magique.

À l’intérieur de moi, brûle une chandelle. Rien d’étonnant qu’elle me fasse écrire de travers, elle est inconstante, elle danse, elle chante et ne pense qu’à la fête. Elle est de la même race que la sève des volcans qu’on croit endormis. Elle est le cheveu arraché à la tête du soleil.

À l’intérieur de moi, parfois tout s’éteint, les vaisseaux s’égarent, les ruisseaux tournent sur eux-mêmes et combattent les rivières. Il fait froid, il fait noir, c’est vide. Le temps se crispe, l’amour m’oublie. À l’intérieur de moi, il ne reste que l’ombre et sa gueule béante, elle dévore les jours pour en faire des boulettes de papier chiffonné.

À l’extérieur de moi, on ne voit rien de tout cela, des jeux de la lumière avec l’ombre. Je brille, je ris, on m’aime et puis on ne m’aime plus. Ma main reste franche, mon regard droit, mon manège tourne et j’oublie, j’oublie.

À l’extérieur de moi, on ne voit pas mon doute permanent (restera-t-elle allumée ?), je suis lisse, je suis grande, je suis une farandole. L’inconstance et mes colères osent se faire appeler liberté.

À l’extérieur de moi, je ne laisse transparaître qu’une lueur bleue dans le gris, que certains aiment confondre avec la beauté. Sur mes lèvres le baiser, sur l’épaule un papillon rêvent de s’envoler vers les cieux en prononçant : « pour toujours ». Sur ma tempe tremblote une veinule, au rythme galopant d’une folle bougie.

Illustration de la couverture: Bertrand Els

Premières pensées

Magnifique poème de Xavier Bordes!

Xavier Bordes

Premières pensées

Seul debout au cœur du matin vert
À respirer les odeurs de verveine et d’artémisia

Avec l’écho de ton ressac intérieur
En réponse à la rumeur commençante du monde

Instinctivement ton regard cherche l’Absente
Et se donne le change avec le vif envol
D’une tourterelle entre les cimes des pins

La lumière caniculaire déjà oblitère tes mauvais
Songes de la nuit et dissipe les esprits malins
Prompts à se travestir en moustiques pour te tourmenter

Tu t’appliques à ce que ton âme de ce jour quitte
Les Charybdes et Scyllas des obscurs parages de l’angoisse
Qu’elle réintègre le camp du raisonnable ainsi
Que t’y exhorte la véhémence des pies
Dont l’hypocrisie ecclésiastique
N’est jamais avares d’un bon conseil

Finalement avancant d’un pas mal assuré
Sur la crête invisible qui partage côté
Adret les larmes de la joie côté
Ubac celles du désespoir
Tu recommences ta vie ordinaire en…

Voir l’article original 27 mots de plus

La poèmothèque d’Ethe : 1450 recueils recensés. Près de 4000 en rayons…

Bonjour à vous,

La poèmothèque d’Ethe s’agrandit de jour en jour, grâce à des services de presse que je reçois depuis plus d’un quart de siècle ainsi qu’à des dons de particuliers et de bibliothèques ou autres organismes, ce dont je les remercie vivement. 1450 recueils recensés. Près de 4000 en rayons…

Comme convenu, je vous envoie la situation à ce jour. N’hésitez pas à en parler autour de vous et à me communiquer des adresses de personnes susceptibles d’être intéressées et/ou d’organismes qui pourraient ajouter ces ressources sur leur site !

Le poèmothèque d’Ethe, sise au sein de la bibliothèque de l’ancienne mairie, rue du Dr Hustin, 67A, est accessible sur rendez-vous ainsi que tous les mercredis de 16 à 20 heures. Les ouvrages peuvent soit être consultés sur place, soit être emportés, gratuitement. Pour les lecteurs de la Province de Luxembourg, ils peuvent être envoyés gratuitement via le prêt inter-bibliothèques. Pour tout autre envoi, une participation aux frais de port sera demandée.

Tout avis, remarque ou suggestion est le bienvenu.

Bel été à vous et à bientôt,


Catalogue à télécharger


Accès : 

Tous les mercredis entre 16h00 et 20h00 (ou sur rendez-vous).

Informations pratiques :

Bibliothèque communale – Rue du Dr Hustin, 67A – 6760 ETHE

0032/497 44 25 60

biblioethe@gmail.com


Patrice Breno

Revue Traversées

Directeur de publication
43, Faubourg d’Arival
6760 VIRTON (Belgique)
https://traversees.wordpress.com/a-propos/
0032 497 44 25 60

0032 63 57 68 64

« Entrées précédentes