Tous les articles classés dans : Chroniques de Naima TOUH

Roquentin ou la découverte de la contingence existentielle dans La Nausée de Sartre

Naïma TOUH Roquentin ou la découverte de la contingence existentielle dans La Nausée de Sartre Publiée en 1938, La Nausée de Jean Paul Sartre est considérée comme l’une des principales œuvres du XXe siècle sur le plan philosophique et sur le plan littéraire. Pourtant, la critique s’y intéresse beaucoup plus pour ses apports philosophiques que pour ses vertus littéraires : « Cette œuvre présente pourtant des aspects particulièrement novateurs dans sa structure romanesque. Sartre se sert de la forme du journal intime pour construire ce roman. Cela lui permet de nous transmettre une vision fragmentaire du monde en action et, en même temps de remettre en question certaines conventions traditionnelles de l’écriture romanesque, du rôle du lecteur et des rapports entre fiction et réalité. » (1) Selon des critiques comme Simone de Beauvoir, entres autres, la composition de La Nausée n’a rien de commun avec la conception traditionnelle du genre selon laquelle le romancier désirerait écrire une belle histoire qui attirerait son lecteur. La genèse laborieuse de La Nausée est loin de correspondre au « …

Image(s) du couple mixte dans la littérature comparée : le cas d’Agar (1955) d’Albert Memmi et de Moi Mireille lorsque j’étais Yasmina (1995) de Fadéla Sebti.

Naima TOUH Image(s) du couple mixte dans la littérature comparée : le cas d’Agar (1955) d’Albert Memmi et de Moi Mireille lorsque j’étais Yasmina (1995) de Fadéla Sebti. Intitulé « Image(s) du couple mixte dans la littérature comparée : le cas d’Agar (1955) d’Albert Memmi et de Moi Mireille lorsque j’étais Yasmina (1995) de Fadéla Sebti », notre article s’inscrit dans le champ de la littérature comparée qui ne cesse de renouveler ses pratiques de recherche afin de garder la place que lui accorde l’institution universitaire. Le stéréotype est un sujet important de plusieurs sciences et approches comme la sociologie, la sociocritique, la littérature, les arts, l’ethnopsychologie, la philosophie, la politique, l’esthétique de la réception et l’imagologie… Cette dernière est une branche de la littérature comparée toujours en vigueur. Le stéréotype s’avère, dans ce contexte, un objet d’étude très vaste et varié. C’est pourquoi, en vue d’être plus précise, nous nous contentons d’étudier certains stéréotypes par l’approche de l’imagologie et ce, à travers la confrontation des deux romans cités ci-dessus : une« semblable analyse du …