L’Igloo dans la dune !

Au rayon des revues littéraires :
o    L’igloo dans la dune


Pour dire de L’Igloo dans la dune ! que c’est une revue de poésie il faudrait que ledit igloo corresponde à ce que l’on entend usuellement par revue : organe d’expression et de diffusion émanant d’une structure éditoriale, culturelle ou associative, ayant pour but de donner à lire, voire de faire connaître, des auteurs à des lecteurs, organe d’expression et produit quelque peu « marchand » (accordons-lui les guillemets) vendu en librairie ou par abonnement, etc.
Eh bien, de quelque façon qu’on prenne la question, L’Igloo dans la dune ! ce n’est pas ça ! Il vaudrait encore mieux parler de secte, tiens ! ce ne serait pas péjoratif. Le mot secte ne désigne quelque chose de néfaste que quand elle est hermétiquement close, or si L’Igloo dans la dune ! était une secte, ce serait une secte ouverte, et joyeuse avec ça, ainsi qu’on trouve écrit ici joyeuse marotte infraréaliste ou là joyeux parti communiste ! Par poésie, cette secte qui n’est composée que de deux moitiés : Dan et Guy Ferdinande, n’entend pas que poèmes ou écrits comme c’est le plus souvent le cas, mais profondeur de champ derrière l’écran, là où la forme révèle ce qu’occulte la forme. Mettons la vibration.
L’Igloo dans la dune ! est à Dan et Guy Ferdinande ce que le santoor est à Zorba le Grec, l’instrument de leur liberté joint à la plaque tournante de l’amitié : leur œuvre si l’on veut, mais ouverte, peuplée, exempte de toute contrainte, fût-elle de périodicité. Car, la liberté étant une chose qui comme tout ce qui est bon se partage, cet instrument est aussi une table d’hôtes. L’Igloo dans la dune ! est une publication de plus de 100 pages pour un tirage de 100 exemplaires à laquelle est joint un DVD de lectures et d’actualités diverses. Une longue histoire aussi : 192 numéros sont parus depuis avril 1984. Le prix de vente est de 10 €.
67, rue de l’église à F-59840 LOMPRET
guy.ferdinande@neuf.fr
(Dan & Guy FERDINANDE)