Rome Deguergue, … de par la Reine … marcher dans la couleur du temps, mai 2012, éditions de l’atlantique, collection Phoibos (18€ – 57 pages).

de-par-la-reine-couv

 

  • Rome Deguergue, … de par la Reine … marcher dans la couleur du temps, mai 2012, éditions de l’atlantique, collection Phoibos (18€ – 57 pages).

Loin des fastueuses éditions richement illustrées – mais sur un agréable papier nacré – Rome Deguergue, lauréate du « Grand prix de la poésie de la fondation de Foulonde Vaulx de l’Académie de Versailles 2008 » évoque Versailles, ce cadre enchanteur créé pour le monde du Grand siècle parvenu à son apogée.

Dans un langage aux multiples facettes, Rome Deguergue nous dit les escaliers secrets, « les pétillantes eaux musicales », l’alcôve au centre du château, « les joyeux retours de chasse où brillent de si délicieuses demoiselles courtisanes »… mais aussi « l’avenir noir de l’inattentive et bien insouciante monarchie ».

C’est l’évocation d’une époque révolue, fascinante, avec ses heures glorieuses ou tragiques, sa magnificence indépassable, mais qui porte en elle-même les signes de son proche anéantissement.

Le temps a passé, il n’y a plus de roi, le Palais est désert.

Il nous reste cette splendeur onirique, Versailles, que Rome Deguergue pare d’une auréole de poésie, de rêves somptueux ou mélancoliques.

Rêvons avec elle…

Chronique de Michel Rebetez©