Creationis Imago

Xavier Bordes

.
Creationis Imago
.
Énigme des êtres dits « créateurs », on les dirait passionnés par le besoin d’extérioriser, ou plutôt d’objectiver un archétype intérieur, grâce à toutes sortes d’approximations. Chacune conduit à l’un des aspects de cet idéal avec plus ou moins de bonheur. Rarement tous les éléments, rendus compatibles après avoir été rassemblés, se trouvent réunis dans la même œuvre aboutie, qui en pareil cas devient inoubliable et a perdu la capacité de lasser…
Que faire, une fois le modèle quasi parfait atteint, sinon prendre le chemin de cultiver une divergence résolue en autres imperfections à vaincre, vers des directions, des étoiles, chaque fois différentes. Soudain je pense à Franz Schubert, génie prodigieux passé par ces étapes malgré sa si courte vie. Dans les fragments en Ré Majeur D708a, on glisse de l’icône intérieure partiellement empruntée à Beethoven à celle des dernières symphonies, les officielles 8 et 9, en lesquelles…

View original post 288 mots de plus