2 réflexions au sujet de « Traversées a reçu… »

  1. Comme elle est essentielle cette phrase de Charles DOBZYNSKI à propos du recueil de DANIEL LEDUC – ’Le chemin qui serpentait sous les nuages’ :

    … La question est posée de ce qui nous dépasse, dont on perçoit parfois les « craquements » ou les fêlures, jusque dans le langage, et qui ébranle nos certitudes.

    Et ces lignes, très belles, de DANIEL LEDUC

    «(…)
    Conscience d’être là –
    dans la moiteur des gestes.
    Côte à côte, je marche avec les brumes
    (….) »

    Daniel LEDUC

    Merci pour cet envoi de « Traversées »

    Claude MISEUR

    J'aime

Les commentaires sont fermés.