Jean-Louis Bernard

Le mistral
dentelle les rocailles
donne sens à la lumière
en son retirement

froissement des cyprès
incise le silence

le village
hasarde ses ruelles
en ces lieux syncopés
et les volets des anciens jours
se cabrent à peine
dans la lueur confondante d’un seuil

au saillant des fontaines
s’effrangent les lointains
signes et bornes entrelacés
dans cet espace d’avant l’espace
où s’effeuillent les présages

sous les clartés trop impatientes
le psaume écartelé du monde

Paru dans le N° 53 Hiver 2008-2009