WILLIAM CLIFF – Matières fermées – Poème (ED. La Table Ronde, 250 pp.)

Chronique de Xavier Bordes WILLIAM CLIFF – Matières fermées – Poème (ED. La Table Ronde, 250 pp.) J’ai oublié quel essayiste disait que, périodiquement, la poésie intégrait et poétisait de nouveaux pans de prose et s’en saisissait comme prétexte au rêve et à l’émotion. C’est avec bonheur ce qu’à travers un roman vital très singulier, […]

Lire plus